29 octobre 2014

Les ratés de l'été!

Coudre ses vêtements c'est un peu comme le shopping! On craque sur un modèle en vitrine ou sur la robe de la vendeuse et après le passage en cabine on peut être beaucoup moins emballé par le vêtement sur nous. Dans ce cas c'est simple, je repose l'article, je suis contente de faire des économies et je m'inspire des détails qui m'ont plu sur le vêtement pour mes futurs projets. En couture, une nouvelle tentation est susceptible à chaque visite sur internet mais lorsque l'on craque, il y a un peu de boulot avant l'essayage et le moment où l'on se rend compte que ce modèle n'est pas fait pour nous ou bien que ce tissu n'était pas le bon choix.

Je voulais faire un bilan des vêtements présentés au printemps et à l'été mais c'était un peu de la triche puisque je n'ai pas montré tous les projets cousus. Le résultat aurait été 100% des vêtements cousus sont portés! Et effectivement, j'adore ma robe Anna, je porte ma Blouse Afternoon, je ne me lasse pas de ma jupe Grainline studio et de mon short Pattern Runway mais cela ne représente que 4 vêtements portés sur 9 cousus. Le % est tout de suite moins gratifiant. On ne voit pas assez les ratés sur les blogs alors j'ai profité d'un après-midi pour prendre des photos des 5 projets cachés, vous dire rapidement ce qui cloche et comment ils vont être recyclés (parce que je n'arrive pas à jeter mes chutes de tissu alors un vêtement fini je n'y pense même pas).  

Robes jpg

Ava de Victory Patterns : J'adore ce patron mais je n'arrive pas à associer la version tunique avec un pantalon. Le tissu est aussi trop rigide pour une coupe péplum. Je pense refaire ce modèle mais en version robe et dans un tissu plus souple. J'ai hésité à la raccourcir ou ajouter un troisième tissu pour faire une robe et puis j'ai eu l'idée de l'offrir à ma nièce de 12 ans. Le tombé sur elle est moins prêt du corps et l'effet triangle moins présent.

Lucie de République du chiffon : J'ai aimé ce modèle avec le passepoil aux épaules dès sa sortie mais je ne me sens pas à l'aise dans des vêtements Oversize. J'ai pourtant fait une taille 34 avec des plis plats au lieu des fronces pour la jupe. Ma sœur l'avait trouvée très jolie, je suis sûre qu'elle ne sera pas contre l'accueillir dans sa penderie. 

Mélanie de République du chiffon : Un mauvais choix de tissu + un mauvais choix de fermeture éclair avec la mauvaise idée de la mettre apparente = une robe presque portable débout mais avec une énorme bouée assise ;-). J'ai essayé de la donner à ma sœur mais elle aussi n'était pas convaincue. 

Pantalon + haut loose

Thurlow trousers de Sewaholic : Je voulais tenter la confection d'un pantalon mais je me suis un peu découragée dans ce projet. Après avoir pas mal retouché le volume des jambes, j'ai décidé d'arrêter ce projet sans même monter la ceinture. J'achète en général un pantalon tous les 2 ans alors finalement, je préfère acheter un pantalon quand je trouve le modèle parfait que faire un projet couture galère.

Haut Loose, patron du cours de couture : Un modèle loose associé à des rayures horizontales, le résultat n'est vraiment pas compatible. Heureusement, les pièces devant et dos sont assez grandes pour recouper un projet plus ajusté l'été prochain.

Et voilà, je vais pouvoir passer aux projets automne / hiver, rassurez moi vous aussi vous avez des vêtements jamais montrés et caché au fond du placard?

Grelots petits

 

Posté par lesondesgrelots à 20:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]


17 octobre 2014

Voltaire et Crapaud!

Voltaire et Crapaud, c'est le nouvel atelier de Tapisserie d'ameublement à connaître pour toutes les personnes habitant dans les Pays de la Loire et plus particulièrement en Maine et Loire. Je ne sais pas si j'ai beaucoup de lectrices Angevines mais si c'est le cas n'hésitez pas à en parler autour de vous et à partager l'info de cette ouverture. 

Céline est mon amie d'enfance et certainement une des personnes qui m'a donné envie de me mettre à la couture. Adolescente (je reprends le ton du journaliste ;-)), j'étais admirative des réalisations qu'elle faisait à l'école et c'était la seule à pouvoir régler la machine à coudre de ma mère lorsque j'ai voulu me lancer dans un sac en patchwork. (J'ai toujours eu du mal avec les canettes des machines mécaniques et je peux dire que les machines électroniques ont sauvé ma vie de couturière)

Et aujourd'hui, je suis super fière de vous parler de son atelier qui vient d'ouvrir début septembre à Brissac-Quincé, commune à 20 min d'Angers. Si vous avez des fauteuils à faire refaire, si vous cherchez des fournitures particulières pour vos coutures (Mousses, billes polyester pour remplir les poufs, produits d'entretien pour le cuir,...), je vous conseille d'aller faire un tour dans son atelier. Ce sera en plus l'occasion de faire une jolie balade dans une charmante commune.

Dès le mois de novembre, Céline propose également des stages d'initiation à la garniture traditionnelle. Si ça vous tente, envoyez lui un mail rapidement car les places sont limitées (voltaireetcrapaud@gmail.com). 

Et puis si vous ne savez pas quoi faire le week-end prochain, la boutique ouvre ses portes du vendredi 24 au dimanche 26 octobre, ça sera peut être l'occasion de se croiser... Et comme je l'ai harcelé pour qu'elle ouvre une page facebook pour sa boutique, aller liker sa page si vous souhaitez être tenue au courant de son actualité et des dates régulières de stages ou d'expo https://www.facebook.com/VoltaireetCrapaud

Je vous laisse découvrir l'article de presse qui lui était consacré aujourd'hui dans le journal local et prendre toutes les coordonnées sur le fly des portes ouvertes. Et de mon côté, je reviens vite, n'allez pas croire que j'ai oublié l'existence de mon blog mais je suis en train de vous préparer un article sur mes ratés de l'été et il y en a pas mal!

Courrier de l'Ouest article Voltaire et Crapaud

Flyer Portes ouvertes

Flyer Portes ouvertes pages 2

 

Grelots petits

Posté par lesondesgrelots à 21:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]