Ouf, le soleil est encore présent pour vous présenter ma robe chouchou de l'été sans être trop hors saison. Cette robe chouchou c'est la Xerea de Pauline Alice. Avec ce modèle, je trouve que Pauline a réussi à créer une robe très moderne à partir d'une inspiration rétro année 60. Cette robe est un vrai caméléon car en fonction du tissu et de la version choisie on peut avoir 2,3,4,8,10 robes totalement différentes auxquelles viennent s'ajouter les différents détails; passepoils dans toutes les découpes possibles, seulement aux poches, seulement à l'empiècement; empiècement bicolore ou en dentelles,... Bref, J'ai craqué très vite sur cette robe surtout pour ses jolies poches et les 1000 possibilités qu'elle m'inspirait sans même faire attention au dos qui est lui aussi à craquer avec son encolure en V. 

4b

10 

Robe Xerea, Pauline Alice, taille 38. Tissu Mytille, la séguinière et passepoil, Little fabrics.

Pour ma 1ère version, j'ai choisi de la réaliser dans un tissu très fluide donc la version B (si vous avez acheté le patron à sa sortie il y a un petit erratum sur le blog de Pauline) s'est imposée et pour moderniser mon tissu qui pouvait avoir un potentiel blouse de grand-mère, j'ai misé sur le passepoil à l'empiècement devant, dos puis aux poches. J'ai trouvé le montage des poches très bien expliqué et pourtant j'ai pu lire que cela avait posé problème à plusieurs couturières. Je pense que la pose du passepoil qui a été fixé sur la pièce centrale en premier m'a aidé à comprendre la logique du montage puisque j'avais une couture qui me servait de guide. Je n'ai pas l'impression d'être très claire mais n'hésitez pas à aller voir le pas à pas sur le blog de Pauline et suivez votre logique ;-).

1

2bis

5

8

Comme vous pouvez le voir je porte cette robe plus facilement avec une ceinture même si cela la rend encore plus courte que la version d'origine qui est déjà assez courte mais pour la plage cette robe était parfaite. Pour les prochaines robes larges que je réaliserai, je me souviendrai qu'il faut impérativement rallonger le modèle si je veux la ceinturer (Je soupçonne également mon tissu d'avoir rétréci au lavage :-( Et oui, je lave rarement mes tissus avant qu'ils passent sous le pied de biche mais j'assume ;-)). Voici quand même une photo de face et une autre de dos sans ceinture.

12

11

J'ai fait une seule petite entorse aux explications de Pauline en doublant l'empiècement pour avoir une finition d'encolure plus jolie et les emmanchures ont été finies avec un biais fixé aux points invisibles. Par contre, à vouloir faire trop de jolies finitions, j'ai créé des petits défauts à ma robe #tropdefinitionstuentlesfinitions (Ça y est je mets des hashtags dans mes billets de blog, Instagram m'a contaminé ;-)). Je ne pense pas que cela soit visible sur les photos mais j'ai voulu faire des surpiqûres au niveau du passepoil au point triple pour qu'elles soient bien visibles mais comme ce point est aussi un point élastique c'était une très mauvaise idée sur un tissu fin (je le fais très souvent sur les tissus épais) puisque ça donne un petit effet gondolé.

16

Allez, je remets ma ceinture, ma veste et je vais me coudre une collection de Xerea version A pour l'automne car je ne serais pas surprise qu'elle soit également ma robe chouchou de l'automne ;-).

Grelots petits